Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 16:09

Shizuya Sato

sato.jpg

Fondateur du Nihon Jujutsu
Hanshi 10e Dan Nihon Jujutsu
Hanshi 9e Dan de Judo
Shihan et examinateur:
Instructeur officiel Grade S.G1 de
Judo et Jujutsu divisions Nihon
Directeur en chef Kokusai Budoin IMAF dont le siège est au Japon

Shizuya Sato est né en 1929 à Tokyo. Son père était instructeur principal de Judo pour la Police métropolitaine de Tokyo, et un proche associé de Kyuzo Mifune, Hidekazu Nagaoka, Sumiyuki Kotani, et d’autres membres éminents de la communauté du Judo. A la mort de son père en 1947, ces trois figures légendaires, avec Kazuo Ito, 8è dan du Judo Kodokan ont prêté une attention particulière et un grand soutien au jeune Shizuya Sato.

1949 -
Il est diplômé de l’Université Meiji Gakuin, Shizuya Sato entre dans la section internationale du Kodokan.

1949 -1952
En plus de ses fonctions habituelles au Kodokan, Shizuya Sato a enseigné au sein de diverses US Air Force, armée de terre, et les bases navales de la grande région de Tokyo.
En outre, il a été assistant de formation dans le Commandement aérien stratégique (SAC) tout en travaillant avec Kenji Tomiki (Aïkido), Sumiyuki Kotani (Judo) et d’autres instructeurs de renommée mondiale.

1951 -
Shizuya Sato a été invité à rejoindre un groupe de différentes Maîtres du Japon, qui fonda le Kokusai Budoin, international Fédération des Arts Martiaux (IMAF).

Ces fondateurs sont:
Mifune Kyuzo, Kazuo Ito et Sato Shizuya en ce qui concerne le Judo,
Hakudo Nakayama et Hiromasa Takano en ce qui concerne le Kendo,
Hironori Otsuka en ce qui concerne le Karaté-do, et d’autres personnalités du Japon.

Les objectifs de Kokusai Budoin, IMAF comprennent:
L’expansion de l’intérêt des arts martiaux japonais dans le monde; à travers la communication, l’amitié, la compréhension et l’harmonie entre pratiquant, le développement de l’esprit et du corps, la compréhension et l’évolution personnelle.

1955 - 1978
Shihan, Meiji Gakuin University Club de Judo.

1957 -
Il dirige le Judo Club de l’ambassade américaine, grâce à ses efforts conjugués avec des membres clés des États-Unis, ce département servant de pont dans les relations diplomatiques entre le Japon et les États unis. Depuis sa fondation, le Judo Club de l’ambassade américaine est devenu un lien entre la mission diplomatique de Tokyo, les expatriés, et des communautés locales, où plus de deux mille hommes, femmes et enfants ont étudié les aspects uniques de la culture japonaise, et appris des méthodes pratiques d’auto-défense.

1968 -
Il voyage avec Kazuo Ito dans 12 pays où Ils ont promu le Judo avec des démonstrations dans de nombreuses grandes villes. Ce fut le première tour du monde du Kokusai Budoin, IMAF.

1982 -
Il est Nommé directeur en chef Kokusai Budoin IMAF.

En outre, Shizuya Sato est un ancien professeur d’éducation physique de l’École internationale de Saint Mary à Tokyo, directeur en chef du judo national Société promotion, et directeur du Judo Advanced Rank Association au Japon.

Shizuya Sato Senseï a consacré sa vie à promouvoir les arts martiaux traditionnels du Japon dans le monde entier, a dirigé le Judo Club de l’ambassade américaine et dirigea des ateliers, des séminaires et d’autres efforts entrepris par le Kokusai Budoin, IMAF dans de nombreux pays en Asie, en Europe, et aux États unis au cours d’une carrière de plus de cinquante-ans

 

Shōtō Tanemura

 

SHOTO-TANEMURA.jpg

 

 

Shōtō Tanemura (種村匠刀, Tanemura Shōtō) est né le 28 août 1947 à Matsubushi, dans la préfecture de Saitama au Japon. il reçoit à sa naissance le nom de Tsunehisa Tanemura (種村恒久 Tanemura Tsunehisa), mais il prendra plus tard le nom de Shōtō, qui signifie:"la voie du sabre".

 

Son père, Sadatsune Tanemura, est le 17e successeur d'une lignée de samouraï, dont les origines remontent aux empereurs Uda et Seia, et qui est également liée par le sang avec les daimyo des clans Sasaki et Takeda. C'est un expert en kenjutsu (l'art du sabre) et jukenjutsu (l'art de la baïonnette), mais également de plusieurs écoles de jujutsu (Shizen Ryu) et ninjutsu (Takeda Ryu). Suivant la tradition, il commença l'éducation martiale de son fils dès son plus jeune âge.

Sommaire

[masquer]

 

1 Biographie

1.1 Enfance et jeunesse

1.2 Entrainement et maturité

1.3 Études supérieures et mission

2 Titres officiels

3 Compétences martiales

3.1 Ecoles (Ryû-Ha) étudiées par Tanemura Soke

4 Sensei

5 Liens

 

Biographie[modifier]

Enfance et jeunesse[modifier]

 

À partir de ses neuf ans, le jeune Tanemura est entrainé par son père et son grand oncle paternel, Kakunosuke Yamazaki qui est 8e Dan de Onoha Ittō-ryū. Il s'entraine quasiment tous les jours aux techniques de combats à main nue et au sabre. C'est un entrainement très rude; il se déroule en plein air, les étudiants sont pieds nus par n'importe quel temps. Régulièrement, alors qu'il s'est évanoui suite à un coup, on lui jette un seau d'eau froide pour lui signifier de reprendre son entrainement immédiatement.

 

Il débute l'étude du Shindo Muso Ryu Kenpo sous la férule de Seishiro Saito sensei à l'âge de quinze ans. C'est pendant ses années de lycée que sa quête des arts martiaux véritables va naître et prendre forme. C'est à cette période également, qu'il a la chance d'être initié à l'Asayama Ichiden Ryu, au Takagi Yoshin Ryu jujutsu, au Takagi Yoshin Ryu koppo jutsu et à plusieurs autres école anciennes d'arts martiaux japonais. Son entrainement est tellement intense qu'il reçoit son menkyo kaiden de Shinden Fudo Ryu et Kukishin Ryu à l'âge de vingt ans.

 

Alors qu'il est à l'université, on lui présente Sato Kinbei. Bien que Sato ait enseigné les arts martiaux à un grand nombre d'élèves, peu (à commencer par Tanemura dans un premier temps) savent qu'il a été l'élève de Toshitsugu Takamatsu. C'est n'est que dix ans plus tard que Tanemura redécouvrira Sato, au moment où ayant pris ses distances d'avec son professeur de l'époque il débute le Genbukan. Il reçoit auprès de lui un kuden spécial (enseignement oral secret), et au cours de l'année 1989, Kinbei Sato le désigne comme prochain soke (grand maître) pour le Takagi Yoshin Ryu, le Bokuden Ryu, le Gikan Ryu et le Kukishin Ryu.

Entrainement et maturité[modifier]

 

Chaque fois qu'il a du temps libre, en plus de ses entrainements au dojo, il perfectionne sa technique et ses aptitudes. Ses maitres sont très stricts, et les mouvements cachés au sein des kata ne sont dévoilés qu'un nombre de fois limité. On attend de l'élève qu'il découvre par l'expérience comment animer la technique pour qu'elle fonctionne en situation réelle.

 

Afin de maitriser pleinement ces techniques, Tanemura les répète des centaines de fois. À la longue, il découvre de nombreux points kuden, rendant sa technique aussi naturelle que des mouvements du quotidien. Comme il habite la campagne, son dojo est des plus vaste! Tous les arbres, rochers et animaux disponibles sont ses partenaires d'entrainement.

 

Afin de renforcer ses poings et ses pieds, et de développer sa puissance il frappe sur les arbres et sur les rochers, jusqu'à en avoir les articulations qui saignent et les orteils tétanisés. Plus tard, Takamatsu sensei lui enseignera une façon de se renforcer plus discrète, en lui expliquant qu'un artiste martial ne devait pas se faire remarquer dans un groupe, et que la callosité de ses mains pourrait laisser penser à certaine personne qu'il pratique les arts martiaux. De même que la démarche des budokas modernes en dit long sur leur pratique, alors que dans un combat, moins l'adversaire en sait sur nos forces et nos faiblesses, plus on a de chance de survivre.

 

Quand la nuit est claire, il s'entraine au yari et au Rokushaku Bo (baton de 2 mètres). Dans les rizières, au milieu des crickets et des mantes religieuses, il regarde fixement le centre de la lune pour accroitre sa précision et perce les feuilles qui volent au vent. Il s'exerce au taisabki en provoquant les animaux pour qu'ils l'attaquent jusqu'à ce que ces derniers abandonnent.

Études supérieures et mission[modifier]

 

Après avoir étudié le droit à l'université d'Hosei, il se pose des questions sur son avenir professionnel, la carrière d'avocat ne l'attire pas, il veut travailler dans la rue afin de protéger les gens grâce à ses connaissances en ninpo et en jujutsu. Alors qu'il vient de prendre sa décision, il a un terrible accident de voiture: un camion broie sa voiture. Ses blessures sont tellement impressionnantes (son visage est notamment touché par de gros éclats de verre) qu'on le déclare mort. À l'hôpital, il prend conscience que sa courte vie va peut être prendre fin et demande l'aide du Ciel. Il promet de changer de remédier à son égoïsme et de consacrer le reste de sa vie à protéger les autres, et à leur apprendre comment se protéger par eux-mêmes.

 

À l'âge de vingt deux ans, il rejoint le Département de la Police Métropolitaine de Tōkyō. Ses compétences lui sont utiles à de nombreuses reprises, qu'il soit agent de la circulation ou inspecteur. Ses talents lui valent d'être remarqué par ses supérieurs, et bientôt, ils lui accordent d'enseigner le ninpo et le jujutsu aux policiers dans un club d'arts martiaux spécial. Plus tard, il deviendra officiellement instructeur à l'académie de police.

 

Après quinze ans de services, il ressent le besoin de préserver les arts martiaux authentiques, pas seulement au Japon, mais dans le monde entier. Il quitte son poste de lieutenant de police pour poursuivre sa mission. Peu de temps après avoir quitté la police, il fonde le Genbukan Ninpo Bugei et organise sa propre fédération.

 

Le 28 novembre 1984, Shoto Tanemura commence avec une poignée d'élèves dans son dojo de Matsubushi. Aujourd'hui, ses instructeurs enseignent à des centaines d'étudiants dans plus de quinze pays, il dirige personnellement des séminaires dans le monde entier.

Titres officiels[modifier]

 

Président de la World Ninpo Bugei Federation

Directeur exécutif de la Kokusai Jujutsu Renmei Federation

Président exécutif de la Japan Jujutsu Federation

Directeur de la Japan Chinese Martial Art Federation

 

Compétences martiales[modifier]

Ecoles (Ryû-Ha) étudiées par Tanemura Soke[modifier]

 

Hontai Yoshin Takagi Ryu Jujutsu - 18eme Soke

Hontai Kukishin Ryu Bojutsu - 18eme Soke

Gikan Ryu Koppo-Jutsu - 14eme Soke

Asayama Ichiden Ryu Taijutsu - 18eme Soke

Tenshin Hyoho Kukishin-Ryu - 18eme Soke

Amatsu Tatara Bumon & Shumon - 58eme Soke

Shinden Tatara Ryu Taijutsu - 55eme Soke

Shinden Kito Ryu Bojutsu - 55eme Soke

Bokuden Ryu Jujutsu - 15eme Soke

Itten Ryushin Chukai Ryu Jujutsu - 3eme Soke

Hakkesho (art martial chinois) - 5eme Denjin

Araki Shin Ryu - Menkyo Kaiden

Yagyu Shingan Kacchu Yawara - Menkyo Kaiden

Tenshin Koryu / Shindo Tenshin Ryu Kenpo - Menkyo Kaiden

Kijin Chosui Ryu Daken-Taijutsu - Menkyo Kaiden

Daito Ryu Aiki Jujutsu Yamamoto-Ha - Menkyo Kaiden

Mugen Shinto Ryu Iai-Jutsu - Menkyo Kaiden

Shinden Fudo-ryū Daken-Taijutsu Tanemura-Ha - Soke

Shinden Fudo-ryū Taijutsu Tanemura-Ha - Soke

Kukishinden Happo Biken-Jutsu Tanemura-Ha - Soke

Togakure-ryū Ninpo Tanemura-Ha - Soke

Gyokko-ryū Kosshi-Jutsu Tanemura-Ha - Soke

Koto Ryu Koppo-Jutsu Tanemura-Ha - Soke

 

Sensei[modifier]

 

Ci-dessous, une liste de ceux qui ont enseigné à Tanemura.

 

Takamatsu Toshitsugu

Kimura Masaji

Akimoto Koki

Sato Kinbei

Kobayashi

Masaaki Hatsumi

Fukumoto Yoshio

Tanemura Sadatsune

 

 

Fumon Tanaka (田中普門, Tanaka Fumon ? , soutenu le 13 décembre 1943)

sa fille Midori Tanaka

est un praticien japonais traditionnel d'arts martiaux qui tient un certain nombre de positions de Soke dans les écoles japonaises des arts martiaux. Spécialisation dans diverses formes d'arme (Bojutsu, Sojutsu, Iaijutsu, Naginata) et méthodes sans armes de combat. Il est également un auteur [1] et est apparu dans de nombreux médias du monde. Contenu [peau]

 

* 1 premières années * enseignement 2 international * 3 Enshin Ryu * 4 Kukishin et Yoshin Ryu * 5 Soke * 6 Soke-Dairi * 7 autres permis * 8 autres accomplissements * 9 publications * 10 médias * 11 références * 12 liens externes [éditez] de premières années Son père, qui était responsable de l'Emperor' ; protection de s, inculquée dans lui une commande pour apprendre le kobudo d'un âge jeune. Il a commencé ses arts martiaux formels s'exerçant à l'âge de 13 par Kendō atteignant un 4ème Dan à 25 années. [éditez] enseignement international En 1988 il a voyagé en France en tant qu'élément de la délégation de Nihon Budo choisie par le ministère de l'éducation japonais et l'agence des affaires culturelles. Depuis lors il a été fréquemment invité à enseigner en l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, la France, le Danemark, le Kowéit et Suède. [éditez] Enshin Ryu En 1963, Soke Tanaka a été accepté en tant que disciple par Nichikan Kobayashi, le 10ème Soke de la vieille école de l'épée d'Enshin Ryu. L'épée d'Odachi utilisée à cette école est de plus de 2 mètres de long, un compromis entre la grande épée, la lance et la halebarde. En 1975, Fumon Tanaka a été choisi pour réussir son maître comme chef de l'école et est devenu le 11ème Sōke ayant ensuite reçu, en 1973, le certificat de la maîtrise complète (le menkyo kaiden) ; Il reçoit ainsi en Gokui 1975 kaiden, (transmission de toutes les techniques principales) de l'école Enshin Ryu, concernant : * Iai de Koden (l'art du schéma rapide la grande épée) * Kenjutsu et Jujutsu * Kumiuchi Hyogo (fusion de kenjutsu et de jujutsu) * bojutsu (personnels) * sojutsu (lances) * naginata (halebardes) * Honmon Suemonogiri Kenpo - techniques de couper des objets avec l'épée. [éditez] Kukishin et Yoshin Ryu En Tanaka 1973 Sensei est accepté en tant que disciple secret maître de Minaki Saburoji Masanori de directeur du 17ème du Kukishin-ryū et du Hontai Yoshin Ryu Jujutsu (Bō et Hanbō). En 1985, il reçoit le titre de Menkyo Kaiden. Le 18ème Soké des écoles de Kukishin et de Yoshin Ryu, M. Kyodo Matsuda était Sōke seulement pendant un jour. Il a alors appelé Sōke Tanaka en tant que 19ème Soké du Kukishin Ryu et de Hontai Yōshin-ryū Jujutsu. [éditez] Soke Fumon Tanaka est actuellement Sōke du ryū suivant : * 19èmes Sōke - Kukishin Ryu Bujutsu * 11èmes Sōke - Koden Enshin Ryu * 4ème Sōke - l'école reconstituée Honmon Enshin Ryu Suemonogiri Kenpo * 19èmes Sōke - Tenshin Hyoho Shoden Kukamishin Ryu [éditez] Soke-Dairi * Hontai Takagi Yoshin Ryu * Bokuden Ryu * Shinto Tenshin Ryu (Tenshin Koryu) * Shinden Fudo Ryu * Asayama Ichiden Ryu * Shindo Tenshin Ryu [éditez] d'autres permis * Kendō moderne - 4ème dan * Bōjutsu moderne - 5ème dan * Kumiuchi Hyōhō Soden Yawara-aucun-jutsu - 7ème dan * Battōjutsu de Kyoshi - 7ème dan * Kobudō de Hanshi - 8ème dan * Ninjutsu de Koga Ryu * Ninpo d'Iga Ryu [éditez] d'autres accomplissements * 1974 - Soke a atteint le 7ème Dan dans le Swordsmanship à 31yrs vieux, pour Yawara Ju Jutsu et Iai Jutsu par zen japonais Kobudo Sogo Renmei. * 1989 - il a reçu le titre de Hanshi le 8ème Dan à l'âge de 46 ans, il est le jeune tellement fortement évalué dans une fédération japonaise officielle. Il est le 9ème Dan de la fédération de Jujutsu du monde. [éditez] des publications Fumon Tanaka, arts samouraïs de combat : L'esprit et la pratique, (2003) International de Kodansha, ISBN 978-4-7700-2898-3 [éditez] des médias

( Inscrivez jusqu'à 150 mots )

Traduire à nouveau

 

Fumon Tanaka (田中 普門, Tanaka Fumon?, born December 13th, 1943) is a traditional Japanese martial arts practitioner who holds a number of Soke positions in Japanese schools of martial arts. Specialising in various weapon forms (Bojutsu, Sojutsu, Iaijutsu, Naginata) and unarmed fighting methods. He is also an author[1] and has appeared in numerous world media. Contents [hide] * 1 Early years * 2 International Teaching * 3 Enshin Ryu * 4 Kukishin and Yoshin Ryu * 5 Soke * 6 Soke-Dairi * 7 Other Licenses * 8 Other accomplishments * 9 Publications * 10 Media * 11 References * 12 External links [edit] Early years His grandfather, who was in charge of the Emperor's protection, instilled in him a drive to learn kobudo from an early age. He began his formal martial arts training at the age of 13 with Kendō attaining a 4th Dan at 25 years old. [edit] International Teaching In 1988 he traveled to France as part of the Nihon Budo delegation selected by the Japanese Ministry of Education and the Agency of Cultural Affairs. Since then he has frequently been invited to teach in Germany, Italy, England, France, Denmark, Kuwait and Sweden. [edit] Enshin Ryu In 1963, Soke Tanaka was accepted as a disciple by Nichikan Kobayashi, 10th Soke of the old school of Enshin Ryu sword. The Odachi sword employed in this school is more than 2 meters long, a compromise between the large sword, the lance and the halberd. In 1975, Fumon Tanaka was selected to succeed his Master as the head of the school and became the 11th Sōke after having received, in 1973, the certificate of complete mastery (menkyo kaiden); He thus receives in 1975 Gokui kaiden, (transmission of all the major techniques) of the school Enshin Ryu, concerning: * Koden iai (the art of quick drawing the large sword) * Kenjutsu and Jujutsu * Kumiuchi Hyogo (fusion of kenjutsu and jujutsu) * bojutsu (staffs) * sojutsu (spears) * naginata (halberds) * Honmon Suemonogiri Kenpo - techniques of cutting objects with the sword. [edit] Kukishin and Yoshin Ryu In 1973 Tanaka Sensei is accepted as a secret disciple of the Head-Master Minaki Saburoji Masanori 17th Master of the Kukishin-ryū and Hontai Yoshin Ryu Jujutsu (Bō and Hanbō). In 1985, he receives the title of Menkyo Kaiden. The 18th Soké of the Kukishin and Yoshin Ryu schools, Mr Kyodo Matsuda was Sōke only one day. He then named Sōke Tanaka as 19th Soké of the Kukishin Ryu and Hontai Yōshin-ryū Jujutsu. [edit] Soke Fumon Tanaka is currently Sōke of the following ryū: * 19th Sōke - Kukishin Ryu Bujutsu * 11th Sōke - Koden Enshin Ryu * 4th Sōke - The restored school Honmon Enshin Ryu Suemonogiri Kenpo * 19th Sōke - Tenshin Hyoho Shoden Kukamishin Ryu [edit] Soke-Dairi * Hontai Takagi Yoshin Ryu * Bokuden Ryu * Shinto Tenshin Ryu (Tenshin Koryu) * Shinden Fudo Ryu * Asayama Ichiden Ryu * Shindo Tenshin Ryu [edit] Other Licenses * Modern Kendō - 4th dan * Modern Bōjutsu - 5th dan * Kumiuchi Hyōhō Soden Yawara-no-jutsu - 7th dan * Kyoshi battōjutsu - 7th dan * Hanshi kobudō - 8th dan * Koga Ryu ninjutsu * Iga Ryu ninpo [edit] Other accomplishments * 1974 - Soke attained 7th Dan in Swordsmanship at 31yrs old, for Yawara Ju Jutsu and Iai Jutsu by Japanese Zen Kobudo Sogo Renmei. * 1989 - he received the title of Hanshi 8th Dan at the age of 46 years, he is the youngest person so highly graded in an Official Japanese Federation. He is 9th Dan of the World Jujutsu Federation. [edit] Publications Fumon Tanaka, Samurai Fighting Arts: The Spirit and the Practice, (2003) Kodansha International, ISBN 978-4-7700-2898-3 [edit] Media

Anglais vers français Français vers anglais Allemand vers français Français vers allemand Grec vers français Français vers grec Espagnol vers français Français vers espagnol Italien vers français Français vers italien Néerlandais vers français Français vers néerlandais Portugais vers français Français vers portugais Anglais vers allemand Allemand vers anglais Anglais vers espagnol Espagnol vers anglais Anglais vers grec Grec vers anglais Anglais vers italien Italien vers anglais Anglais vers néerlandais Néerlandais vers anglais Anglais vers portugais Portugais vers anglais Anglais vers russe Russe vers anglais Anglais vers chinois simplifié Chinois simplifié vers anglais Anglais vers chinois traditionnel Chinois traditionnel vers anglais Anglais vers coréen Coréen vers anglais Anglais vers japonais Japonais vers anglais Chinois simp. vers chinois trad. Chinois trad. vers chinois simp.    

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LEGRAND WILLIAM
commenter cet article

commentaires

Presentation

  • : JIUJITSU
  • JIUJITSU
  • : JUJITSU JIU JITSU BRESILIEN JUDO KRAV MAGA ARTS MARTIAUX ET SPORT DE COMBAT
  • Contact

legrandwilliam

Recherche

Liens